Lire, Voir, Ecouter…

Critiques littéraires, cinématographiques et musicales

Qui ? – Jacques Expert

Classé dans : Livres,Polar / thriller — 30 juillet, 2013 @ 11:10

Qui ? - Jacques Expert dans Livres qui1-190x300Quatrième de couverture :

1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand Chêne. Un lotissement où tout le monde connaît tout le monde, calme et sans histoires. Jusqu’à ce jour de mars, où la petite Laetitia Doussaint, est retrouvée violée et assassinée dans les bois alentours. Crime crapuleux dont l’auteur ne sera jamais identifié.

2013 : Quatre hommes s’apprêtent à regarder à la télé l’émission « Affaires non résolues », dont le thème, ce soir là, est le meurtre de Carpentras. Quatre hommes hantés par l’affaire depuis ce jour où ils ont retrouvé le corps de Laetitia. Tous étaient voisins à cette époque, tous habitaient la résidence du Grand Chêne. Durant l’heure que va durer l’émission, avec son lot de questions et de révélations, ceux-ci se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets reviennent à la surface, des suspicions anciennes, des non-dits. Au terme de l’heure que dure l’émission, le voile sera levé. L’un de nos quatre hommes est en effet bel et bien le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

Ma critique :

Il est très difficile d’évoquer Qui ? devant d’éventuels futurs lecteurs sans en dire trop. C’est le cas de la plupart des romans de ce genre, mais dans ce cas précis l’opération est rendue particulièrement périlleuse par l’option choisie par son auteur :  du tout début jusqu’à la fin de l’histoire, c’est lui-même qui « en dit trop », révélant une somme d’informations excessive en apparence, si bien que le lecteur pense avoir découvert le coupable dès le deuxième chapitre. Puis, au troisième, pense s’être trompé : le coupable, c’est le protagoniste de ce chapitre… Ah non, en fait c’est celui du chapitre suivant !

La construction du roman est assez limpide, on la comprend dès les tous premiers chapitres : tout au long de cette soirée de 2013 où la télévision diffuse un numéro de « Affaires résolues » consacré à l’affaire Carpentras, on suit chacun des quatre suspects principaux au moyen de courts chapitres qui leur sont consacrés un par un. Chacun d’eux réagit d’une façon qui peut sembler « anormale » – voire suspecte – mais quoi de plus naturel ? Le drame qui a frappé la communauté presque 20 ans plus tôt continue encore de leur pourrir la vie.

En-dehors des chapitres consacrés à ces quatre personnages bien identifiés – ou huit si on compte leurs épouses respectives, beaucoup plus en retrait – il y a aussi les chapitres « Lui » et les chapitres « Elle », respectivement l’assassin et sa femme, qui eux ne sont jamais nommés. « Lui » est un des quatre protagonistes identifiés, et « Elle » a compris que son mari est le monstre qui a assassiné la petite fille. Les chapitres mêlant personnages nommés et anonymes se succèdent et tournent en boucle, donnant le vertige au pauvre lecteur qui essaye de recueillir des indices par lui-même mais se perd en route, confond les personnages, les anecdotes, ne sait plus qui a fait quoi et quand…

Bien que chaque nouvel indice semble apporter la révélation finale, il est bien sûr impossible de deviner l’identité du coupable avant que l’auteur nous l’ait désigné explicitement. Jacques Expert se livre à un petit jeu sadique avec son lecteur, en agitant la solution sous son nez (ou plutôt ses yeux écarquillés), puis en la lui retirant dès que sa victime croit l’avoir entraperçue ! Sadique, mais efficace : l’effet addictif est garanti, il semble humainement impossible de reposer ce livre avant d’en avoir fini la lecture ! C’est du grand art.

Je dois préciser que depuis que j’ai découvert les Éditions Sonatine, assez spécialisées dans le polar / thriller, je dévore leurs romans les uns après les autres et je suis très rarement déçue. Le Qui ? de Jacques Expert est pour le moment un de mes tout préférés, c’est dire !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Arcade |
valentine63 |
Le portrait de la femme en ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mespetitsmotspourtoi
| جولة...
| Hédonisme et Existentialisme