Lire, Voir, Ecouter…

Critiques littéraires, cinématographiques et musicales

La mort leur va si bien – Peter James

Classé dans : Livres,Polar / thriller — 12 juillet, 2008 @ 12:09

La mort leur va si bien - Peter James

Janie Stretton, jeune stagiaire dans un cabinet d’avocat, sort du travail particulièrement stressée : elle doit amener son chat chez le vétérinaire, et être prête pour son rendez-vous de 20h30, avec un homme qu’elle connaît depuis peu de temps mais qui a beaucoup d’exigences…

Tom Bryce est un chef d’entreprise de 36 ans, marié avec deux petits enfants, dont la vie privée et professionnelle périclite un peu depuis quelque temps. En rentrant en train du travail, comme il le fait tous les jours, il est importuné par son voisin de banquette qui hurle dans son téléphone portable. A l’arrivée du train, le voyageur peu discret quitte les lieux rapidement, et oublie sur place un CD. Tom récupère le disque, et plus tard le visionne chez lui dans l’espoir de retrouver son propriétaire pour le lui rendre. Il va tomber sur un site web qui lui projette une vidéo d’une violence insoutenable. Tom veut croire qu’il ne s’agit que d’une bande-annonce d’un film particulièrement gore, mais il n’arrive pas à s’en convaincre tout à fait.

Le lendemain, au cours d’une promenade matinale, une dame reçoit de son chien une offrande dont elle se serait bien passée : l’animal lui rapporte, bien serrée dans sa gueule… une main. Plus tard, la police trouvera dans le même champ le reste du corps, en pièces détachées, dans un sac poubelle. Presque tout y est : il ne manque que la tête du cadavre. C’est le commissaire Roy Grace qui va mener l’enquête, un commissaire un peu sur la sellette, à la suite de quelques incidents dont la presse a fait ses choux gras. Il n’a désormais plus droit à l’erreur, sous peine de mise au placard…

« La mort leur va si bien » est un excellent thriller, dans la mesure où il remplit parfaitement le « cahier des charges » de ce genre de littérature : on lit le roman d’une traite avec une certaine avidité et beaucoup de plaisir, et il est très difficile de reposer le livre avant de l’avoir fini. Il a aussi les défauts de ce genre : les personnages sont assez superficiels, au point qu’on n’arrive jamais vraiment à ressentir de l’empathie pour le « héros » de l’histoire, Roy Grace, pourtant mis à rude épreuve tout au long du récit. Les personnages secondaires sont aussi trop esquissés et un peu clichés, à l’image de son collègue et ami Glenn Branson, un Noir décontracté et rigolard qui écoute du rap à fond dans sa voiture tout en conduisant comme un fou… On peut aussi reprocher un final spectaculaire mais sans réelle surprise, à l’image de beaucoup de films d’action. L’ensemble du roman évoque d’ailleurs un scénario, sans doute à dessein : quel auteur ne rêve pas de voir son roman adapté au cinéma ?

Un bilan très positif dans l’ensemble pour ce roman, qui remplit parfaitement sa mission : captiver le lecteur de la première à la dernière page, quitte à ne pas laisser un souvenir impérissable par la suite.

164 commentaires »

1 2 3 17
  1. canada goose oslo dit :

    Winter Reduced Price Best Service Fast Shipping [url=http://canadagoosenorge.8ewebs.com]canada goose oslo[/url] canada goose oslo

  2. Willian dit :

    Do you know the number for ? http://www.imagetext.co.nz/logic-homework-help/ i need someone to help me with my apa outline Lohan plays the girlfriend of a Los Angeles movie producer, portrayed by adult movie actor James Deen, who together engage in erotic encounters with couples found on the Internet. The movie was being shown out of competition, and Lohan’s presence was highly anticipated.

  3. Kermit dit :

    A company car when will modafinil price drop Farah will devote the first half of 2014 to preparations for the London Marathon as he bids to step up to challenge the likes of Kenya’s Wilson Kipsang, who lowered the world record to 2:03.23 in Berlin in September.

  4. Logan dit :

    It’s funny goodluck can you write a book review Fans will want to replay the extensive archival footage over and over. Newcomers are more likely to pause halfway through, search out the superlative soundtrack, and immerse themselves in the music that inspired this rare, fall-and-rise story in the first place.

  5. Collin dit :

    We used to work together papa johns “The quality of signage, including that for shops and other commercial premises, is important and can enhance identity and legibility,” the guidance states. “However, street clutter is a blight, as the excessive or insensitive use of traffic signs and other street furniture has a negative impact on the success of the street as a place.”

  6. Diego dit :

    Get a job order desloratadine Serco, the outsourcing group embroiled in a criminal probe over overcharging for tagging criminals, has suffered a fresh blow with the loss of a planned deal to run three South Yorkshire prisons.

  7. Adolph dit :

    I work for myself buy clofazimine
    Paolo, 6, was among them. His mother, Stephanie Pepitone, the organizer of the play group, says that she’s dedicated to the neighborhood and wants to stay. But the shooting was still a wake-up call for her family, she says.

  8. Dallas dit :

    I work for a publishers status payadvance confined mule « You could feel the burning smell in the air, and on the second day the thick fog just blocked your way, keeping you from seeing anything, » said Song Ting, a 21-year-old student in Harbin. « It’s still disgusting. »

  9. Ricardo dit :

    I’m originally from Dublin but now live in Edinburgh easy way to write essay It is not known if Hernandez Llach had a pre-existing condition, such as heart disease, or other factors like drug or alcohol use that could have contributed to his death. Miami Beach Police officials have suggested he may have died from a pre-existing condition or physical exertion.

1 2 3 17

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Arcade |
valentine63 |
Le portrait de la femme en ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mespetitsmotspourtoi
| جولة...
| Hédonisme et Existentialisme